COMÉDIENNE/danseuse

MON PARCOURS DE THÉÂTRE

Après avoir fait mes premiers pas sur une scène de théâtre dans le brillant atelier de mon lycée, je suis passée entre les mains (façon de parler) du non moins brillant Luc Faugères, à Bordeaux – travail inspiré de la Méthode (Stanislavski, Chekhov) basé sur des trainings physiques, énergie, improvisation, batelage ; le texte vient après.  
Puis j’ai intégré la formation professionnelle à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier, alors dirigée par Ariel-Garcia Valdès. 
Trois années durant lesquelles il m’a été donné de rencontrer/travailler avec Philippe Demarles, Christophe Rauck, Françoise Bette, Françoise Rondeleux, Cécile Garcia-Fogel, Anne Martin, Jean-Yves Ruff, Alexandre Del Peruggia… 
La promotion que nous étions, jouissant d’une très bonne énergie/synergie, se constitue en compagnie : Machine Théâtre. Nous sommes un groupe d’acteurs/actrices, où la mise en scène circule au gré des désirs/idées/envies de s’y coller. 
Nous traversons les univers de Bond, Marion Aubert, Gorki, Didier-Georges Gabily, Fabrice Melquiot, Evgueni Schwartz, Pasolini, Shakespeare, Tchékhov, Sarah Fourrage… Théâtre de textes pour scènes en boîtes noires. 
En parallèle, je travaille avec quelques autres metteurs en scène : Jean-Marc Bourg, Christophe Rauck, Yan Allegret… 

Et puis la danse.

MON PARCOURS DE DANSE

Commencée dans mon plus jeune âge (6 ans c’est pas bien grand !) par la danse classique, je suis très vite « mordue ». Les galas de fin d’année sont autant de réjouissances qui jalonnent mon enfance. Et puis j’aime ça, ça m’amuse, ca m’éclate… et si mes rêves de petit fille d’un jour devenir danseuse (étoile s’entend !) sont vite endormis, je continue, inlassablement.

Plus tard, jeune adulte, je découvre la danse africaine – oh ! la révélation – qui s’applique à m’enraciner, débloquer mon bassin, casser bien des rigidités, et offrir bien des possibilités.
Puis la danse contemporaine, l’improvisation et la composition. Je dessine un parcours autodidacte par une présence active et assidue en cours variés, entrainements réguliers du danseur, stages multiples. Je n’hésite pas à me déplacer, en France, mais aussi la Belgique, le Burkina Faso, l’Allemagne. Je croise Marc Tompkins, Odile Duboc, Janet Panetta, Samuel Lefèvre des Ballets C de la B, Joanne Leighton, Marcelo Evelin, Rasmus Ölme, Lizbeth Grüwez… pour les plus « connus/internationaux » - les autres me pardonnent.
Un éclectisme qui dessine un chemin sinueux et/mais cohérent
Qui colore ma palette d’autant de variations, et sources d’inspirations
Qui, touche à touche, définit/construit l’artisan artiste de moins en moins comédienne, jamais tout à fait danseuse, mais à une croisée des chemins dont le principal n’est rien d’autre que moi, forcément singulière.

D’où la fabrique… à propos de création

CV-LiseB-Performer